visite pastorale Saint Jean Pied de Port

visite pastorale Saint Jean Pied de Port
Visite de Mgr à la paroisse Garaziko San Frantses Xabier - St François Xavier en Garazi - St Jean Pied de Port: du 10 juin au 14 juin.
De la plongée dans la vie de baptisés au don de l'Esprit Saint,
feu que même les pompiers ne peuvent éteindre.
A son arrivée avec le groupe d'enfants qui suit le caté le mercredi après midi, Mgr est allé en pèlerinage à la croix de San Julian de Jaxu/Jatsu sous une pluie battante. Poncho, bottes, parapluie du prêtre auxiliaire ont été le rappel que tous nous sommes baptisés, plongés dans la vie de Dieu Père, Fils et Esprit et que l'évêque passe pour rappeler qu'il faut donner une jeunesse et une actualité à ce baptême, plongée dans la vie de Dieu.
La visite s'est terminée par une magnifique journée ensoleillée et le don du sacrement de confirmation en l'église de Jatsu/Jaxu (la plus vaste des églises des 11 communes de la paroisse. Au moment de l'envoi Mgr a rappelé la grâce du feu de l'Esprit Saint que même les pompiers ne peuvent éteindre, ces pompiers qu'il avait visité dans leur caserne la veille, ces pompiers au service de la personne en difficulté dans toutes les communes de leur secteur.
Rencontre de tous les âges
Mgr a visité l'école catholique, le collège catholique, le lycée professionnel et les responsables de l'aumônerie de l'enseignement public qui, en l'absence de prêtre jeune (allusion à ce qui a été mis en place pendant dix ans par l'abbé Jean Paul Martinon) continuent à proposer week ends 4-3, camp à la neige, camp d'été et autres rassemblements ...
Les maternelles de l'école Ste Marie lui ont offert un dessin, et lors de la messe d'une des maisons de retraite de la paroisse, il a pu rencontrer le plus ancien de la commune qui, à 105 ans est venu en voiture participer à l'eucharistie et saluer Mgr au milieu des résidents, de la directrice et du personnel de l'EPHAD Toki Eder.
Rencontre de toutes les situations.
Mgr accompagné du curé a visité tous les magasins de la rue d'Espagne: nous n'avons rien à vendre, ni à acheter mais seulement à proposer la foi et à témoigner de la joie d'être chrétien, en Eglise, à notre époque... 
Cette rue est aussi le chemin du pèlerinage de St Jacques et là se trouve l'accueil paroissial maison dont l'accueil est confiée à M.Jean Claude Noguès qui a un carnet d'adresses de 91 hospitaliers qui viennent une semaine ou deux depuis Pâques jusqu'à fin octobre...
Mgr a présidé la messe paroissiale qui s'achève par la bénédiction des pèlerins et a pris le repas à Kaserna (nom de l'accueil paroissial) avec la douzaine de pèlerins présents ce soir là.
Le séjour a été marqué par la vie de la Fondation Luro à Ispoure maison de "soins de suite", maison où de nombreux médecins, spécialistes viennent en consultation, centre où se trouve une maison de retraite. Le directeur a résumé 90 ans d'histoire et a développé les projets mis en oeuvre par l'association de gestion avec un remarquable résumé : au départ, la maison de soins était bâtie autour de la chapelle, avec une communauté religieuse, les Franciscaines puis les Servantes de Marie, puis c'est le plateau technique qui est au centre de la maison de soins, aujourd'hui on veut mettre la personne humaine au centre de la vie de cette maison , d'où la professionnalisation du personnel, la mise aux normes des chambres, les séjours brefs mais très performants, avec un personnel formé professionnellement , toujours plus proches du malade, de la personne âgée dans son environnement...
Les difficultés de la vie existent comme ailleurs mais Mgr a pu rencontrer, écouter, visiter la nombreuse équipe du Secours Catholique avec la boutique solidaire et aussi l'équipe qui a créé une épicerie sociale avec un projet personnalisé de sortie d'une situation de dépendance...
Les élus ont partagé leur désir de créer, développer le vivre ensemble avec les ressources que sont l'agriculture, le commerce, le tourisme...avec des finances qui se réduisent d'année en année....
Les accidents de santé touchent beaucoup de familles: Mgr a visité deux familles un couple qui ne sort plus de la maison et une famille dont le père en pleine activité est lourdement handicapé dans un hôpital spécialisé...Ce fut l'occasion de prier et aussi d'entendre et de voir la solidarité qui se développe dans les familles, entre amis et voisins.
Nous n'oublions pas non plus tous ceux et celles qui travaillent pour la vie de la paroisse, pour que les églises soient ouvertes, propres, décorées et les offices prêparés...95 personnes qui n'aiment pas parler mais qui agissent, milesker...
Otoitza, esperantza, anaitasuna ez dira hitz batzu bainan Jaun apezpikuak ikusi dituenak. 
Euskara erabili du mezan gure apezpikuak "zoin ederdi, dudarik batere gabe"...zer biltzarre ederrak fedez beteak.
Pour terminer Mgr a remercié tout le monde, en disant "vous m'avez supporté, dans le sens de" supporter", se soutenir sur les sentiers de la foi, de l'espérance et de l'amour ..Les projets ne manquent pas, y compris la création d'un centre paroissial avec des bâtiments adaptés à la mission aujourd'hui mais là aussi, il faut se supporter, être supporter...et les soucis ne sont pas comme les repas," légers"
Conclusion, en avant
beaucoup de pèlerins qui passent à St Jean Pied de Port, évoquent leurs pieds et le poids du sac, nous croyons qu'ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la bonne nouvelle et le sac trop lourd on peut le déposer aux pieds du Seigneur, comme nous l'a recommandé Mgr. Milesker et jo aintzina.

  • Partager :