visite pastorale Saint Jean le Vieux

visite pastorale Saint Jean le Vieux
Paroisse St Sauveur d’Iraty-St Jean le Vieux-Iratiko Salbatore
Visite pastorale de Mgr Aillet du mercredi 15 juin au dimanche 19 juin 2016

C’était la dernière paroisse du Pays Basque intérieur que Mgr Marc Aillet effectuait. Elle a commencé dans la maison « Lutchiberri » maison de retraite, sommet d’une vie terrestre par le repas partagé avec les résidents suivi d’un échange très vivant avant de célébrer l’eucharistie sur place (chaque mercredi l’eucharistie y est célébrée)
La visite pastorale s’est achevée par la célébration de la confirmation des jeunes des deux paroisses dans une église comble …Que le Saint Esprit continue à nous éclairer.
Des « gens bons » et des « jambons ».
Sur le territoire de la paroisse, « on mange très bien » il y a même des entreprises familiales qui ont osé donner du travail et produire des aliments de qualité qui sont vendus sur place et même dans tout l’Hexagone…
Sur le territoire de la paroisse, des jeunes couples n’ont pas eu peur de se lancer pour faire connaître les produits locaux : converses, jambons, fromages de vaches, de brebis, de chèvre…sous des appellations alléchantes.
Sur le territoire de la paroisse même s’il y a beaucoup de passages nous sommes sur le chemin de St Jacques et aussi de sites historiques (camp romain, chapelle classée de Bascassan et de Alciette, chapelle St Sauveur d’Iraty ), il y a en même temps des gens qui restent car ils aiment leur Pays Basque et veulent le faire vivre sans avoir à s’expatrier comme les anciens qui partaient aux Etats Unis, à Paris ou à Lourdes…
« Se supporter » dans le sens de « supporter »
Cette formule que Mgr avait déjà prononcée lors de la visite pastorale de l’autre paroisse « Garaziko San Frantses Xabier-St Jean Pied de Port » a trouvé une application très concrète par la rencontre de l’EAP (équipe d’animation paroissiale) qui a rendu compte de ce travail de partenariat qui existe entre les laïcs et les prêtres…
C’est tellement vrai que le samedi midi 90 personnes se sont retrouvées autour d’une bonne table parce que dans chaque village (il y en a 11), ils travaillent pour que les églises soient propres, ouvertes, fleuries, les célébrations préparées et le lien pastoral réalisé avec les prêtres directement ou encore mieux en passant par les membres de l’EAP .
Les élus que Mgr a rencontrés dans la maison de la communauté des communes ont partagé aussi les réalisations de chaque commune et le fruit du travail en commun, dans la Communauté des communes, tout en préparant la nouvelle communauté qui est pleine de promesses, au-delà des questions ouvertes…là aussi on a rencontré des « supporters »
Le paradis sur terre ? Pas encore, la mission continue
L’attitude désinvolte des confirmands n’était pas du niveau de ce qu’ils avaient écrit dans leur lettre de demande adressée à Monseigneur « il y avait des perles » que Mgr a citées.
Des portes fermées, des problèmes financiers qui semblent insolubles, des attitudes de refus d’accueil auraient pu ternir l’accueil de Mgr. La mission continue.
Les messes célébrées en Basque, la ferveur de ceux qui étaient là, l’enthousiasme devant l’avenir ont éclairé et fortifié l’espérance qui vient de Celui qui est, qui était et qui vient.
Ez lotsa, ez gira gure kondu ari, ez gira gure kondu ariko…Badugu bertzeen beharra, badugu Jainkoaren beharra. Aupa Hergaray, aupa Iratiko Salbatore parropia. Jo aintzina, ikus arte.

  • Partager :