Théophylacte (+ 1109) commente l'évangile de ce jour

Jésus instruisait ses disciples en disant: « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera » (Mc 9,30-31). <> Généralement Jésus fait alterner les miracles avec les discours qui concernent sa passion, pour ne pas laisser croire que celle-ci serait due à sa faiblesse. Il annonce donc la triste nouvelle de son exécution et la fait suivre de la joyeuse annonce de sa résurrection le troisième jour. Il veut nous apprendre que la joie succède toujours à la tristesse, afin que nous ne laissions pas inutilement les c...

Lecture patristique de l'évangile de ce dimanche

Lecture patristique de l'évangile de ce dimanche Homélie de saint Césaire d’Arles (+ 543)

Quand le Seigneur nous dit dans l’évangile: Si quelqu’un veut marcher derrière moi, qu’il renonce à lui-même (Mc 8,34), nous trouvons qu’il nous commande une chose difficile et nous considérons qu’il nous impose un lourd fardeau. Mais si celui qui commande nous aide à accomplir ce qu’il commande, cela n’est pas difficile.
Où devons-nous suivre le Christ, sinon là où il est allé? Or, nous savons qu’il est ressuscité et monté aux cieux: c’est là que nous avons à le suivre. Il ne faut certainement pas nous laisse...

Effata ouvre-toi

• Effata = Ouvre-toi
Dans l’Evangile de ce Dimanche, Saint Marc nous parle d’un miracle fait par Jésus pendant qu’il accomplit son travail d’évangélisation dans la région païenne de Tyr. Le parcours décrit par l’évangéliste est imprégné de signification. En faisant une longue déviation, Jésus marche le long d’un chemin qui unit des villes et des territoires étrangers à la tradition religieuse d’Israël. Le Messie parcourt les frontières de la Galilée, à la recherche de cette partie commune à chaque homme qui vient avant chaque frontière, avant chaque divi...

Commentaire patristique de l'évangile de ce dimanche

Commentaire patristique de l'évangile de ce dimanchesaint Cyrille d’Alexandrie (370 – 444)
A qui donc irions-nous? demande Pierre. Il veut dire: « Qui nous instruira comme toi des divins mystères? » ou encore: « Auprès de qui trouverions-nous quelque chose de meilleur? Tu as les paroles de la vie éternelle » (Jn 6,68). Elles ne sont pas dures, comme le disent ces autres disciples. Au contraire, elles conduisent à la réalité la plus extraordinaire de toutes, la vie éternelle qui est sans fin, vie exempte de toute corruption.
Ces paroles nous montrent bien que nous devons nous asseoir aux pieds du Christ, le prenant pour notre...

Evangile de ce jour par le pape François

Evangile de ce jour par le pape François En ces dimanches, la liturgie tirée de l’Evangile de Jean nous propose le discours de Jésus sur le Pain de la vie, qui est Lui-même et qui est aussi le sacrement de l’Eucharistie. Le passage d’aujourd’hui (Jn 6, 51-58) présente la dernière partie de ce discours, et fait référence à certaines personnes qui se scandalisent car Jésus a dit: «Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour» (Jn, 6, 54). L’étonnement des auditeurs est compréhensible; Jésus, en effet, utilise le style propre aux prophètes pour provoquer parmi...